PS en berne

Déclaration de J-C Cambadélis pour le rassemblement de solidarité au siège du PS suite à l’attentat de Nice

(…) Depuis jeudi soir, la France a le cœur en feu mais elle a su garder un cerveau de glace. C’est vital. C’est l’objectif stratégique de l’État et cela devrait être la ligne de conduite de tout responsable politique français. Il faut donc éviter le triste spectacle auquel se livrent certaines figures politiques, qui semblent avoir perdu leurs nerfs, le sens de la mesure et le sens des réalités. (…) Toutes les campagnes électorales du monde et autres primaires ne peuvent justifier le double manquement à la morale et à la concorde nationale. Les Français et l’histoire jugeront. Nous le savons tous, cette stratégie d’attaques autonomes rend la menace difficile à détecter et les contre-mesures délicates à déployer. (…) Nous ne laisserons pas faire, car la concorde nationale est notre meilleure arme contre le terrorisme islamiste, car la République est notre meilleure ligne de défense. Oui, il faut savoir comment se battre, pourquoi se battre et pour qui se battre. Nous nous battons pour nos enfants et les enfants de nos enfants.

logo ps social ecologie

Les fiches de la réussite, un bilan des réformes engagées

Le Parti Socialiste publie chaque jour sur son site national, et sur celui de la fédération du Morbihan, une fiche portant sur une thématique spécifique :

Fiche 39 : Des stages de qualité et de nouveaux droits pour les stagiaires
Fiche 40 : Protéger les consommateurs : banque et assurance
Fiche 41 : Reconnaissance et soutien aux aidants : instauration du droit au répit
Fiche 42 : Interdire les sacs plastique à usage unique
Fiche 43 : Mise en œuvre du compte personnel de prévention de la pénibilité
Fiche 44 : Allocation des moyens des écoles : mieux répartir pour plus d’égalité
Fiche 45 : Encadrer les loyers pour plus d’égalité territoriale
Fiche 46 : Union bancaire en Europe : prévenir les crises financières
Fiche 47 : Protéger les artistes, Libérer la création, Préserver le patrimoine
Fiche 48 : La parité pour les élus et les conseils d’administration
Fiche 49 : Développer la part des énergies renouvelables
Groupe de gauche au conseil départemental du Morbihan

Conseil départemental du Morbihan : les interventions du groupe

« (…) Manifestement, il y a un déficit démocratique dans la vie du Département.
Nous le pensons au regard du contraste saisissant entre les grandes orientations politiques portées par le Conseil Départemental et les sujets qui sont en définitive versés au débat et à la délibération des conseillers en session.
Je le dis de manière constructive pour nous tous, il faut donner du contenu et toute sa place à cette enceinte, sinon dans quelques mois de quoi allons-nous parler ? Au passage, le risque sera aussi de déconsidérer l’institution aux yeux de l’opinion et de la presse locale, les gens pouvant se dire à la lecture des comptes rendus de session : à quoi sert le Département ? Les décisions sont prises, mais les conseillers départementaux sont mis devant le fait accompli, alors que cela concerne le quotidien des Morbihannais. (…) »
logo elysee

Déclaration du président de la République à la suite du référendum britannique

« (…) Le vote des Britanniques met gravement l’Europe à l’épreuve. Elle doit montrer dans ces circonstances sa solidité et sa force, en apportant les réponses nécessaires pour maîtriser les risques économiques et financiers du départ du Royaume-Uni. Des mesures sont d’ores et déjà prises et j’ai confiance dans leur efficacité.

Mais la décision britannique exige aussi de prendre lucidement conscience des insuffisances du fonctionnement de l’Europe et de la perte de confiance des peuples dans le projet qu’elle porte.

Le danger est immense face aux extrémismes et aux populismes. Il faut toujours moins de temps pour défaire que pour faire, pour détruire que pour construire. La France, pays fondateur de l’Europe, ne l’acceptera pas. (…) »

+ En complément : l’expression de Jean-Christophe Cambadélis