10 mai 1981: Election de François Mitterrand à la Présidence de la République

DR

Pour la première fois sous la Vème République, un socialiste est élu Président de la République. On observe des scènes de liesse dans toute la France et particulièrement à la Bastille à Paris. François Mitterrand s’adresse, lui, aux Français depuis Château-Chinon : « Cette victoire est d’abord celle des forces de la jeunesse, des forces du travail, de la création, des forces du renouveau qui se sont rassemblées dans un grand élan national pour l’emploi, la paix, la liberté ». Le nouveau Président de la République nomme rapidement Pierre Mauroy comme Premier ministre. Il est chargé d’appliquer les 110 propositions du candidat Mitterrand. Parmi celles-ci des réformes fondamentales comme l’abrogation de la peine de mort, la retraite à 60 ans, le passage aux 39 heures et la dépénalisation de l’homosexualité qui ont transformé la société en profondeur.