ADP : AGISSONS ENSEMBLES AVEC NOS PARTENAIRES DE GAUCHE

La fédération PS Morbihan a été contactée par CAUSES COMMUNES 56 pour faire du référendum pour ADP (Aéroport De Paris) un enjeu commun à gauche de cette mobilisation populaire.

A l’initiative de la Gauche Républicaine & Socialiste, les partis de gauche (EELV, LFI, GDS, Génération.s, PCF, PCF, Les Radicaux de Gauche et République & Socialisme) et plusieurs associations, médias et collectifs (Attac, Fakir, Fondation Copernic, Convergence des Services Publics, Le Monde Moderne, Le Vent Se Lève, Résistance sociale et signons.fr) se sont associés pour défendre cet enjeu.

Je suis allée à leur invitation le 7 Novembre dernier, représenter notre fédération PS56. Nous avons échangé sur la nécessité de s’unir, à gauche, sur des « causes communes » et sur les mises en place pratiques de manifestations diverses avec un inventaire des lieux à investir (marchés, gares, UBS Lorient, et sur les diverses communes) où les soutiens peuvent être recueillis auprès de la population.

Il faut aussi y associer d’autres participants qui ont donné un élan supplémentaire à cette démarche (mais qui n’avaient pas pu se déplacer ce jour-là) comme Place Publique Vannes, France Insoumise, collectif Gilets Jaunes de Lorient et d’Auray, le collectif RIP-ADP d’Auray, le parti de gauche 56.

Nous avons une démarche d’implication montante de nos organisations pour agir ensemble. Il nous faut donc aller sur le terrain, participer à cette mobilisation pour la défense d’ADP. Nous comptons sur l’implication de nos militants respectifs pour faire vivre ces rassemblements d’initiative de défense du référendum ADP afin d’atteindre au maximum les + de 4 7000000 signatures.

Cette mobilisation, nous a permis de poursuivre cette convergence d’idées avec la gauche rassemblée sur des sujets communs (comme la défense des Services Publics, par exemple). Nous avons continué ces échanges en nous rendant à la fête de l’Huma du 1er Décembre, pour la continuité de ce rassemblement avec les partenaires de gauche.

Nous nous devons d’être présents sur le terrain, tous ensemble et nous comptons sur vous pour faire vivre cette implication qui nous montre que nous pouvons nous rassembler au-delà de nos différences sur des causes Communes.

Le dialogue s’est instauré. Cela nous amène à dépasser nos peurs, nos à priori car notre responsabilité est de faire vivre et, de défendre, sur le terrain, nos idées communes ainsi que nos valeurs fondamentales de gauche.

Des valeurs mises à mal par « la Macronie » qui se contente de réformes purement comptables, de décisions « de droite pure » et éloignées de la réalité de ce que vivent nos concitoyens dans ce « nouveau monde » où, malheureusement, d'anciens camarades s'y retrouvent. C'est dans cette nouvelle ère « Macroniste » que nous constatons qu'il y a cette nécessité de nous rassembler à gauche, pour formuler une alternative autre que celles proposée par les extrêmes.

Réveillons-nous, repartons tous au combat car nous seuls pouvons donner un espoir de vie meilleure à nos concitoyens.

Stéphanie LE SQUER

 

En complément :