Olivier FAURE et Didier GUILLAUME : Discours prononcés au Congrès de Versailles pour le Groupe Nouvelle Gauche.

« La République en Marche se veut ambidextre, elle a été jusqu’ici ambigüe. »

(…) Monsieur le président de la République, chaque fois que vos décisions conduiront la France sur les chemins d’un progrès partagé, nous serons là pour approfondir et consolider.

Mais à chaque fois que vos décisions auront pour effet d’accroitre les inégalités, de précariser les plus désarmés, d’affaiblir les services publics qui sont le patrimoine de ceux qui n’ont rien mais qui ne sont pas « rien », vous rencontrerez notre ferme opposition.

Vous vous êtes engagé à faire entrer la politique dans une nouvelle ère et la France dans un nouveau monde, nous vous jugerons donc sur vos actes et sur vos actes uniquement. Ce sera notre contribution à cette rénovation attendue. Dans ce nouveau monde, il y aura aussi une NOUVELLE GAUCHE. »

Lire la suite

Déclaration de constitution du groupe Nouvelle Gauche

En toutes circonstances, les députés du groupe Nouvelle Gauche placeront leur action dans le cadre de l’intérêt général. Nous serons partie prenante de l’indispensable reconstruction de la gauche pour en faire une force alternative capable d’assumer les responsabilités de l’Etat.

Dans cet esprit, toutes les propositions que nous défendrons, tous les amendements que nous présenterons, porteront cette double exigence : l’intérêt du pays, l’avenir de la gauche.

Attachés à reconstruire une alternative, c’est-à-dire une capacité à assumer demain la responsabilité de l’Etat, les députés du groupe Nouvelle Gauche participeront activement à l’indispensable réinvention de la gauche. En ce sens, toutes les propositions, tous les amendements du groupe porteront la double marque de la crédibilité et de la volonté maintenue de transformer durablement notre société.

Lire la suite