APPEL : Libérons l’investissement vert !

Au nom de la sauvegarde du bien commun, nous demandons au gouvernement de lancer d’urgence un grand programme d’investissement public en faveur de la transition écologique et bas carbone, dont le montant serait isolé du déficit budgétaire. L’été 2018, avec ses canicules, ses incendies dévastateurs, ses inondations, nous a encore rappelé combien la lutte pour […]

Lire la suite

La Rochelle : Discours d’Olivier Faure lors du séminaire de la FNESR

Avec la nouvelle direction nous avons un mandat pour trois ans, et notre programme d’action a été adopté par le Conseil national il y a 3 mois. Nous avons à l’issue de ces trois ans, trois objectifs clairs : retrouver une crédibilité collective, reconstruire un projet d’alternative pour le pays, redevenir le principal parti de gauche à l’issue du cycle électoral des élections territoriales. Avec cette équipe, avec vous, je suis sur ce chemin, notre chemin. Mon agenda ne sera ni celui des médias ni celui des grognons, ce sera l’agenda fixé par les militants du Parti Socialiste.

Lire la suite

Le groupe socialiste et républicain du Sénat a voté contre le Projet de loi Avenir Professionnel

Le Président de la République a annoncé à Versailles vouloir instaurer « la protection sociale du XXIème siècle ». En réalité, il s’agit de se servir de l’alibi du retour de la croissance pour remplacer un système de solidarité issu de la Libération par un système de responsabilités individuelles qui va creuser les inégalités.… Lire la suite

Lire la suite

Réponse de Jean-Yves LE DRIAN à notre courrier d’interpellation sur la situation de monsieur Salah HAMOURI

La fédération du Parti Socialiste du Morbihan a écrit au ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean-Yves LE DRIAN, afin de vous lui part de notre inquiétude quant à la situation de l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri. En effet, plusieurs associations nous ont alerté sur son arrestation et son placement en détention administrative.… Lire la suite

Lire la suite

Tribune du Parti socialiste : « Aquarius : tout nous oblige »

C’est désormais à l’Europe de se hisser à la hauteur des enjeux. C’est donc aux gouvernements qui entendent la défendre de prendre des initiatives. Il ne s’agit plus de trouver une solution à la crise du jour par une répartition aléatoire de l’accueil reposant sur le bon vouloir ponctuel de quelques Etats comme cela a été le cas. Il ne s’agit pas davantage de maintenir le système né de l’accord de Dublin qui fait reposer sur quelques pays une réponse qui doit être collective. Non.

Lire la suite