Discours d’Olivier FAURE, Premier secrétaire du Parti socialiste, à Aubervilliers

« (…) Alors, on me dit : « Olivier, le rassemblement c’est bien mais c’est toujours au détriment de la clarté ». Mes camarades, je vous le dis, si clarification c’est l’autre mot pour dire la division, alors je n’en suis pas.
Si en revanche clarification, c’est le mot pour dire élaboration collective, dépassement dynamique des clivages, refus des postures artificielles alors je dis banco !
Les débats ne m’ont jamais fait peur. Mais, à l’issue d’un débat, le respect de la décision collective est de rigueur.
Je ne crois pas aux gauches irréconciliables, même si les ambitions le sont devenues. Je crois en la collégialité, en l’esprit de responsabilité là où tant d’autres ne jurent que par la verticalité.
Mélenchon, Hamon, Macron, Wauquiez, Le Pen croient en leur destin individuel. Je crois en notre destin collectif.
Pour que ce destin soit possible, nous devons nous réinventer. Car si l’idée socialiste est une idée fixe, dirigée en permanence contre les injustices, ce n’est pas une idée figée.
Mais, si nous devons changer, il y a aussi tout ce qui ne doit pas changer. Nos valeurs. Celles qui fondent notre engagement. Celles qui ont conduit des millions de femmes et d’hommes à rejoindre nos combats. (…) »
Lire la suite

Lanester : Une nouvelle secrétaire, une section renouvelée et au travail. Toujours debout !

La nouvelle section du Parti socialiste de Lanester est déjà au travail sur l’action politique locale et citoyenne, de l’Agglomération à la Région en passant par le Département. Ils souhaitent développer de nouvelles pratiques militantes et ont le souci permanent du renouvellement.

« Certains ont déclaré notre disparition ; nous réaffirmons la force d’un collectif qui croit avec constance aux valeurs de justice sociale, à la République, à son attachement à l’Europe et à la solidarité. C’est sur cette ligne que nous veillerons au respect du contrat de mandature élaboré par toutes les composantes de la majorité municipale et signé par le PS », souligne Annaïg Le Moël-Raflik, la nouvelle secrétaire de la section.

Lire la suite

Olivier FAURE et Didier GUILLAUME : Discours prononcés au Congrès de Versailles pour le Groupe Nouvelle Gauche.

« La République en Marche se veut ambidextre, elle a été jusqu’ici ambigüe. »

(…) Monsieur le président de la République, chaque fois que vos décisions conduiront la France sur les chemins d’un progrès partagé, nous serons là pour approfondir et consolider.

Mais à chaque fois que vos décisions auront pour effet d’accroitre les inégalités, de précariser les plus désarmés, d’affaiblir les services publics qui sont le patrimoine de ceux qui n’ont rien mais qui ne sont pas « rien », vous rencontrerez notre ferme opposition.

Vous vous êtes engagé à faire entrer la politique dans une nouvelle ère et la France dans un nouveau monde, nous vous jugerons donc sur vos actes et sur vos actes uniquement. Ce sera notre contribution à cette rénovation attendue. Dans ce nouveau monde, il y aura aussi une NOUVELLE GAUCHE. »

Lire la suite

Déclaration de constitution du groupe Nouvelle Gauche

En toutes circonstances, les députés du groupe Nouvelle Gauche placeront leur action dans le cadre de l’intérêt général. Nous serons partie prenante de l’indispensable reconstruction de la gauche pour en faire une force alternative capable d’assumer les responsabilités de l’Etat.

Dans cet esprit, toutes les propositions que nous défendrons, tous les amendements que nous présenterons, porteront cette double exigence : l’intérêt du pays, l’avenir de la gauche.

Attachés à reconstruire une alternative, c’est-à-dire une capacité à assumer demain la responsabilité de l’Etat, les députés du groupe Nouvelle Gauche participeront activement à l’indispensable réinvention de la gauche. En ce sens, toutes les propositions, tous les amendements du groupe porteront la double marque de la crédibilité et de la volonté maintenue de transformer durablement notre société.

Lire la suite