Pierre Bérégovoy : De l’usine à Matignon

Ouvrier devenu Premier ministre, Pierre Bérégovoy incarne la méritocratie républicaine. Attaqué pour un prêt sans intérêts et se sentant responsable de la défaite de son camp en 1993, il tint à rétablir son honneur en se suicidant le 1er mai, jour si symbolique pour le syndicaliste qu’il fût.

Lire la suite