Le groupe socialiste et républicain du Sénat a voté contre le Projet de loi Avenir Professionnel

Le Président de la République a annoncé à Versailles vouloir instaurer « la protection sociale du XXIème siècle ». En réalité, il s’agit de se servir de l’alibi du retour de la croissance pour remplacer un système de solidarité issu de la Libération par un système de responsabilités individuelles qui va creuser les inégalités. Le Parlement est […]

Lire la suite

Lanester : Une visite éclairante du chantier de l’espace Mandela

Le 20 juin dernier, les socialistes, en la personne de Francis Rebuffé, militant, ont participé à la visite du chantier de l’aménagement du Parc Mandela-Dulcie September. L’occasion de voir l’avancement d’un projet phare de la majorité municipale à laquelle appartiennent les socialistes. Ce projet est le fruit d’une large concertation citoyenne où un atelier citoyen d’une […]

Lire la suite

Front national : le mythe de l’Etat fort

Bruno Tranchant. Note de veille et riposte sur la situation de la droite et de l’extrême-droite.

Feu nourri contre la décentralisation. C’est peu dire que Marine Le Pen et ses proches s’enflamment, aujourd’hui, sur la question.

La reconnaissance de toute forme d’identité régionale est proscrite du logiciel de pensée du vice-président du FN, Florian Philippot.

Lire la suite

Présentation du cinquième Cahier de la Présidentielle : « Renforcer et protéger la démocratie »

Convaincus de la modernité et de l’actualité des idéaux de Jaurès, nous savons que la démocratie, jamais achevée, toujours en devenir, est autant la qualification donnée à un régime politique qu’un projet de civilisation auquel chaque génération a la mission d’apporter sa contribution. C’est pourquoi, socialistes du 21e siècle, nous ne nous satisfaisons pas de la crise… Renforcer et protéger la démocratie, c’est enfin s’inscrire dans le temps long, se tourner vers l’avenir et le préparer. La démocratie, ses processus et son projet, sont l’objet de ce cinquième Cahier

Lire la suite

Conseil départemental du Morbihan : les interventions du groupe

« (…) Manifestement, il y a un déficit démocratique dans la vie du Département.
Nous le pensons au regard du contraste saisissant entre les grandes orientations politiques portées par le Conseil Départemental et les sujets qui sont en définitive versés au débat et à la délibération des conseillers en session.
Je le dis de manière constructive pour nous tous, il faut donner du contenu et toute sa place à cette enceinte, sinon dans quelques mois de quoi allons-nous parler ? Au passage, le risque sera aussi de déconsidérer l’institution aux yeux de l’opinion et de la presse locale, les gens pouvant se dire à la lecture des comptes rendus de session : à quoi sert le Département ? Les décisions sont prises, mais les conseillers départementaux sont mis devant le fait accompli, alors que cela concerne le quotidien des Morbihannais. (…) »
Lire la suite