Communiqué de presse / Dégradations des locaux du PS à Lorient

Publié dans :

Ouest-France du samedi 12 mars 2016, Édition : Lorient – Rubriques : Vie en ville
– Le Télégramme du samedi 12 mars 2016, Édition : Lorient – Rubriques : Actus

Des actes de vandalisme ont été commis, mercredi 9 mars, sur la façade de la fédération départementale du PS du Morbihan, à Lorient.

À la suite de ces faits, la fédération du PS condamne avec fermeté les dégradations, et les insultes proférées à l’égard des salariés. Rien ne justifie ces actes, qu’ils viennent de militants d’extrême droite, d’extrême gauche ou de personnes isolées. Tout citoyen ou association représentative souhaitant engager un débat, émettre une opinion quelle qu’elle soit, ou solliciter un avis, peut le faire par tous les moyens qu’offre notre démocratie.

De tels agissements sont contraires au nécessaire dialogue et à la confrontation d’idées, d’emblée refusés par les protagonistes. Ils sont également contraires à ce qu’a toujours été la Fédération morbihannaise du Parti Socialiste, ouverte et à l’écoute.

La Fédération se réserve le droit de porter plainte contre les auteurs de ces actes.


Mise à jour de l’article, le 18 avril 2016 : 

Communiqué du Parti socialiste 

Dégradations de locaux du PS : la démocratie, ce n’est pas le vandalisme

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, le siège de la fédération PS du Nord a subi plusieurs dégradations : les murs ont été recouverts de jets de peinture, de tags et des vitres ont été brisées. Au même moment, la permanence de Bernard Roman, député de la 1ère circonscription du Nord, a également été vandalisée à coup de peinture rouge et de graffitis.

Ces actes de malveillance s’inscrivent dans une tendance récente dans laquelle plusieurs locaux du Parti socialiste (à Montluçon, Grenoble, Guéret, Valence, Villeurbanne, Toulouse, Alès, Nantes, entre autres…) ont été, à des degrés divers, victimes de détériorations et de casses. Certains de ces dommages étant particulièrement violents, à l’image de l’entrée de la fédération de Loire-Atlantique, à Nantes, qui a été détruite à la meuleuse…

Le Parti socialiste réitère son total soutien à l’ensemble des militants de ces territoires. En s’attaquant aux locaux des sections, des fédérations et des permanences parlementaires, ce sont non seulement les outils de l’engagement politique de ces militants qui sont attaqués, mais c’est la légitimité même de leurs convictions que l’on cherche à contester. Cela, plus encore que les dommages contre les biens, nous ne le tolérons pas.

Le Parti socialiste condamne fermement ces actes de vandalisme et souhaite vivement que les auteurs puissent être poursuivis. Il rappelle que la démocratie se nourrit de débats, mais qu’elle exclut les insultes et les attaques contre les biens.

+ Articles associés
Publié dans Communiqués de presse, Fédération du Morbihan et avec comme mots clés , .