Communiqué des sections du Parti socialiste du secteur d’Auray / entreprise Le Divenah

Communiqué publié dans Le Télégramme, édition du 5 mars

Les sections PS du secteur d’Auray tiennent à assurer l’entreprise Le Divenah (pétition) de leur soutien, suite à l’attribution du marché transport scolaire pour le secteur actuellement desservi par l’entreprise. Mais nous nous interrogeons sur un certain nombre de points :

– L’offre de base de Kéolis était 10% supérieure à celle de Le Divenah. Comment Kéolis a-t-il pu, après négociations, baisser son offre de 390 000 euros, soit 14,5% ? se retrouvant à 0,2% en dessous de son concurrent !

– Pourquoi Kéolis prévoit-il 45 véhicules alors que 36 suffisent…sans augmenter le coût d’exploitation (chauffeurs, carburant, maintenance). Quelles incidences sur la qualité du service ?

– Keolis prévoit un centre d’exploitation à Brech avec bureaux, local conducteurs, station de lavage : infrastructures non autorisées dans le cadre du PLU actuel, et ce pour au moins 5 ans.

Seuls les élus de gauche ont voté contre l’attribution du marché à Kéolis.

Les conseillers départementaux de la circonscription eux ont voté pour et il semble incroyable qu’ils aient pu prendre une telle décision, alors que  le département, trouvant l’offre  anormalement basse, avait demandé des  éclaircissements à Kéolis.

Mais il n’est pas trop tard, M. Goulard et les conseillers départementaux ont la possibilité de revenir sur leur vote. Auront-ils le cran de le faire ? Ce serait prouver qu’ils sont réellement attachés à la vie économique de leur secteur.

            Néanmoins on peut constater deux choses. D’abord la décision avait été déjà reportée d’un an pour ne pas interférer avec les élections départementales, on pouvait encore la reporter en attendant le passage de la compétence transport au conseil régional. Ensuite, il est tout de même étonnant d’observer que le conseil départemental et son président M. Goulard, choisissent une entreprise importante, qui a déjà de nombreux marchés, au détriment d’une entreprise locale qui fournit du travail et participe à l’activité économique du secteur de Pluvigner et Auray, il s’agit ici d’un choix libéral assumé consistant à renforcer des grandes entreprises au détriment des PME.

Il faut une mobilisation des citoyens du secteur de Pluvigner, pour soutenir l’entreprise et ses salariés. Une pétition circule pour cela. Le parti socialiste participera à cette mobilisation.

Publié dans Activités des sections, Communiqués de presse et avec comme mots clés , , , , .