Deux départements, deux minorités de gauche. Les conseillers départementaux du Morbihan et des Côtes-d’Armor se sont retrouvés

Deux départements, deux minorités de gauche. Les conseillers départementaux du Morbihan et des Côtes-d’Armor se sont retrouvés ce vendredi 7 juin 2019, à Plouguernével (Côtes-d’Armor).

Une réunion inter-groupes « pour enrichir nos travaux respectifs dans l’opposition départementale », annoncent les élus. Dans l’opposition, on se sent parfois seul , confie Gaëlle Le Stradic, tête de la minorité de gauche au conseil départemental du Morbihan.

Vendredi 7 juin, les deux minorités départementales des Côtes-d’Armor et du Morbihan se sont retrouvées à Plouguernével, en Centre-Bretagne. Trois thématiques ont été discutées : les énergies renouvelables, l’enseignement supérieur et les mineurs non accompagnés.

Les deux oppositions ont mis en avant leur situation respective. La minorité de gauche des Côtes-d’Armor est composée de 14 élus. Celle du Morbihan, de 8 conseillers départementaux. 18 étaient présents, vendredi. « Nous ne sommes pas dans une opposition frontale mais nous restons fermes sur nos positions », interpelle Gaëlle Le Strabique.

Deux rapports différents avec la majorité

Ils ont également discuté de leur place dans chaque assemblée. En Morbihan, nous avons proposé de mettre les énergies renouvelables au cœur des investissements. La majorité n’a pas voulu. De son côté, Christian Coail présente un dispositif de soutien aux petites exploitations agricoles pour investir dans le photovoltaïque. Un document de travail a été présenté au président du département des Côtes-d’Armor, Alain Cadec. Il a indiqué qu’il prend le dossier en compte pour un examen en commission. Le dispositif a également été présenté par écrit au président de la Région et aux présidents des différentes intercommunalités des Côtes-d’Armor.

Les deux minorités de gauche ont l’intention de se revoir avec les trois majorités de gauche d’Ille-et-Vilaine, du Finistère et de Loire-Atlantique. Elles veulent relancer des groupes de travail. « Il est important que nous trouvions une cohérence en Bretagne : ce qu’on fait quand on est aux manettes et quand on est dans l’opposition », explique Christian Coail.

Vous pouvez partager via :
error20
Publié dans Actualité des territoires, Actualités, Événements, Morbihan et avec comme mots clés , , .