La contre-réforme Blanquer remet en cause la priorité au primaire pour tous

 
Dans une interview à la Voix du Nord, ce lundi, M. Blanquer affirme vouloir réaffecter 2.500 postes – sur les 4.000 programmés par Najat Vallaud-Belkacem à l’automne 2016 – pour mettre en œuvre le dédoublement des CP en Rep+ à la rentrée prochaine.

Le Parti socialiste rappelle que ces postes devaient permettre d’étoffer le dispositif « Plus de maîtres que de classes » et de mieux assurer les remplacements et le départ en formation continue des enseignants. Ce redéploiement à moyens constant n’est donc pas neutre. Il va en réalité priver l’ensemble des écoles primaires d’enseignants supplémentaires et se traduire notamment par une hausse des effectifs dans les autres classes. Le Ministre organise la fin de la priorité au Primaire pour tous les élèves.

Le Parti socialiste déplore que le M. Blanquer reprenne la stratégie de communication classique des gouvernements de droite les plus récents qui consiste à annoncer une mesure par jour pour saturer l’espace médiatique et éviter ainsi tout débat sur sa politique éducative.

Colombe BROSSEL

Secrétaire nationale à l'Éducation et à la formation, et vice-présidente du Conseil national

Yannick TRIGANCE

Secrétaire national adjoint à l'éducation et aux lycées professionnels

 

À LIRE AUSSI :

 

LE POINT AVEC...

Jean-Paul Delahaye : « Il est de l’intérêt de tous d’élargir la base sociale de la réussite scolaire », Interview dans La Lettre de l'Éducation.fr ;

La réforme des rythmes scolaires menace les secteurs de l'animation et du sport - 22 Juin 2017, CNEA, Syndicat professionnel, représentatif notamment dans les domaines de l’animation, du sport et du tourisme social et familial ;

Rythmes scolaires : Lettre ouvert à Emmanuel Macron, Président de la RépubliqueCatherine Nave-Bekhti, secrétaire générale du Sgen-CFDT, 12 mai 2017

ET EN COMPLÉMENT : Que faire lorsque le décret sera sorti ?, SGEN CFDT, 16 juin 2017

 

Publié dans Actualités, Décryptages, France, Parti Socialiste et avec comme mots clés , , , .