LANESTER / Gilles Carréric, atouts pour être maire à Lanester

 

« Gilles Carréric a dévoilé sa liste vendredi 17 janvier 2020 à Quai 9. Un show soigneusement orchestré devant près de 200 personnes, avec la parole donnée aux 34 colistiers, pour se présenter et exprimer par là même à l’unisson leurs Ambitions communes : faire triompher leur « projet citoyen écologiste et solidaire » dans l’union à gauche en mars prochain. Pas franchement une surprise. Gilles Carréric y a travaillé depuis sa déclaration de candidature en février dernier. Il s’est d’abord attelé, entouré d’une équipe réduite à une dizaine de personnes, à bâtir et à faire partager aux Lanestériens son projet.

« Nous avons animé plusieurs ateliers et travaillé sur cinq défis majeurs pour la ville : Lanester ville village, Lanester ville en transition écologique, Lanester ville de services publics pour tous, Lanester ville de liens et Lanester ville dans l’agglomération », rappelle-t-il.

Une union qui s’est faite naturellement

La désunion à gauche aurait été mortifère et annonciatrice de défaite. À l’inverse, Gilles Carréric, investi par Lanester Nouvelle Citoyenneté (LNC), avec le soutien franc et massif de la sortante Thérèse Thiéry, au premier rang de l’assistance hier soir, a su rassembler large et faire alliance avec Europe écologie les verts, le Parti socialiste, le Parti communiste, Génération. S, et l’Union démocratique bretonne.

« Nous avions la conviction que le projet était le ciment de l’union. Une union nécessaire, vitale et impérative », ajoute-t-il. En mettant en avant « la menace qui n’a rien de virtuelle » que représente la poussée du Rassemblement national. Une union nécessaire aussi « pour faire face à la Liste LREM », dont il décrit « les ambiguïtés détestables ».

À l’arrivée, Gilles Carréric se réjouit d’avoir su « trouver la savante alchimie » pour constituer sa liste.

Moyenne d’âge : 53 ans

Lanester Ambitions Communes présente une liste de candidats âgés de 23 à 72 ans, répartis entre quatorze adhérents de LNC, trois d’EELV (Europe écologie les verts), cinq du PS (Parti socialiste), quatre du PC (Parti communiste), un de Génération. S, trois de l’UDB (Union démocratique bretonne) et sept issus de la société civile.

La moyenne d’âge de l’équipe est de 53 ans. Un candidat est âgé de moins de 30 ans, six de 30 à 39 ans, cinq de 40 à 49 ans, douze de 50 à 59 ans, treize de 60 ans et plus. La liste des candidats est composée d’un étudiant, 21 actifs, une mère au foyer et quatorze retraités.

Un renouvellement de 55 %

La liste présente un taux de renouvellement de 55 % sur la base des 35 candidats, avec seize élus sortants, dont neuf LNC, deux EELV, deux PS, un PCF et deux issus de la société civile.

Les domiciles des candidats sont répartis dans tout le territoire municipal, puisque trois d’entre eux habitent dans le secteur de l’ancienne mairieKerfréhour/Kervido, huit dans le secteur Saint-Gwenaël/Bol d’Air, six dans le centre-ville, six dans la zone Jean-Jaurès/Rives du Scorff, six dans le secteur Kerentrech/Kerdavid, un dans celui de Kerousse/Émile Combes et sept dans le secteur Penher/Chantiers/Plessis/Grande Lande. »

La liste complète :

Gilles Carréric (tête de liste), juriste, 58 ans ;

Kevin Alleno, chargé de cours en science politique à l’université, 30 ans ;

Monique Bondon, retraitée, adjoint technique territoriale peintre, 63 ans, conseiller ;

Maëla Coho, rédactrice free-lance, 39 ans ;

Marie-Laure Busseneau, mère au foyer, 53 ans ;

Louis Chambelland, médecin généraliste, 35 ans ;

Wahmetrua Noël Cilane, agent de maintenance, 58 ans, conseiller ;

Rémy Coquelin, retraité Gendarmerie, 54 ans ;

Françoise Dumont, retraitée, directrice école publique, 55 ans, conseillère ;

Valérie Duval, aide à domicile, 56 ans ;

Claudie Galand, adjointe hospitalière administrative, 63 ans, conseillère ;

Philippe Garaud, retraité SNCF, 61 ans, conseiller ;

Morgane Hémon, superviseuse dans une entreprise de transport, 48 ans, conseillère ;

Philippe Jestin, retraité SNCF Infrastructures, 60 ans, adjoint ;

Philippe Jumeau, retraité de l’éducation nationale, directeur d’école, 61 ans, conseiller ;

Bernard Le Blé, informaticien, 55 ans, conseiller ;

Nadine Le Boëdec, praticienne Ayurvédique, 59 ans, conseillère ;

Annick Le Gal, contrôleuse principale des finances publiques, 59 ans ;

Patrick Le Guennec, retraité marine nationale et Union européenne, 69 ans, conseiller ;

Guénola Le Huec, animatrice d’éducation populaire, 52 ans ;

Stéven Le Maguer, étudiant en master métiers de l’enseignement, 23 ans ;

Annaïg Le Moël Rafflik, assistante sociale hospitalière, 37 ans, conseillère ;

Stéphane Le Roux, conseiller Clientèle, 42 ans ;

Mickaël Leblond, directeur associatif, 37 ans ;

Patrick Legeay, retraité, ingénieur divisionnaire de l’agriculture 65 ans ;

Florence Lopez Le Goff, secrétaire comptable, 48 ans, conseillère ;

Alain Louisiot, retraité, conseiller technique industrie, 72 ans ;

Gwénola Melaine, infirmière, 48 ans ;

Rose Morellec, chargée de mission, 35 ans ;

Maurice Péron, retraité La Poste, 66 ans, conseiller ;

Mireille Peyre, retraitée fonction publique, 65 ans, adjointe ;

Françis Rebuffé, retraité, photographe, 69 ans ;

Patricia Riou, chargée de mission, 55 ans ;

Christèle Rissel, technicienne recherche et formation, 51 ans ;

Céline Soret, responsable affaires culturelles. Chargée d’enseignement, 45 ans ;

Jean Pierre Thoumelin, retraité civil ministère de la Défense, 68 ans, conseiller ;

Jean-Jacques Valy, retraité Arsenal, 64 ans.

 

 

En ligne le 17 janvier à 20h45

 

+ Articles associés

Secrétaire fédéral - PS 56
Rédacteur en chef - Le Rappel du Morbihan

+ Articles associés

Trésorière

Publié dans Activités des sections, Actualité des territoires, Actualités, Élections, Événements, Municipales 2020, Parti Socialiste et avec comme mots clés , , .