Lanester / À Kerfréhour, sept immeubles vont être réhabilités


Publié le 15/12/2020

« C’est le groupe Eiffage qui a été retenu pour effectuer les travaux de réhabilitation des 140 logements. Les travaux débutant en mai 2021 et dureront jusqu’en juin 2022.

L’année 2020 a été marquée par de nombreux retards sur les projets, pour cause de confinement, et le site de Kerfréhour, à Lanester (Morbihan) n’y avait pas échappé. Les logements, qui font partie des 1 725 gérés par Bretagne Sud-Habitat (BSH), avaient été construits en 1973, et accueillaient 410 locataires.

Les huit bâtiments étaient composés de 20 logements chacun, auxquels il fallait rajouter deux barres de 40 logements. Un premier bâtiment, le G, avait été déconstruit au mois de juillet et le planning des travaux est désormais établi. Les sept logements qui resteront en place seront réhabilités entre mai 2021 et juin 2022, et les bâtiments seront traités 2 par 2.

Un projet ambitieux

Pour la municipalité , « l’objectif se veut global, en permettant des économies d’énergie, en améliorant le confort fonctionnel, thermique, acoustique et esthétique des foyers. » Cette rénovation est cofinancée par l’Anru, BSH, la Caisse des Dépôts et Consignation, Action Logement, le département et l’Agglomération, et représente un coût de 67 650 € par logement.

« Nous avons porté une attention particulière, avec BSH, à l’ajout de surfaces extérieures, terrasses et balcons, et la période de confinement a rappelé la place qu’occupe le logement dans le bien-être des gens, soulignent Françoise Dumont et Kevin Alleno, élus en charge du projet. Cette opération s’inscrit pleinement dans notre contrat de mandature en faveur du vivre ensemble et de l’écologie. »

Les besoins des locataires

Tous les logements situés en rez-de-chaussée devront être libérés, les travaux de mise aux normes PMR étant trop importants.

« Nous avons géré le déplacement des locataires avec leur accord, et nous nous occupons de leur relogement et de tous les frais de déménagement pendant les 2 mois de travaux, précise Cécile Pontié, responsable du projet pour BSH. Nous avons un objectif d’insertion sociale par l’emploi sur le site, car 2 150 heures ont été utilisées sur le chantier pour les relations avec les locataires, 500 heures pour le nettoyage quotidien du chantier et du logement tampon, 400 heures pour le déplacement du mobilier, ainsi que 140 heures pour la maîtrise d’œuvre et 1 810 sur le chantier, pour les lots techniques. L’architecte retenu est le cabinet Nomade Architectes, et l’entreprise générale est la société Eiffage. Nous avons également comme objectif le label BBC Rénovation, en obtenant un gain de 54 % pour la rénovation thermique. »

Des informations spécifiques

Le projet a été expliqué aux locataires par courrier et une permanence a lieu à la Maison du Projet, au rez-de-chaussée du bâtiment H.

Un film d’explications est également en ligne sur les sites de la mairie et de BSH, et la société Eiffage assurera ensuite une démarche d’information sur toute la durée des travaux.

Les 140 logements seront ainsi mis aux normes actuelles, acoustiques et thermiques et les parties communes seront toutes aux normes PMR. »

Le bâtiment J de Kerfréhour sera démoli au cours du premier semestre 2021. Le bâtiment G proposera un lieu de détente pour les locataires, lorsque leurs logements seront en cours de réhabilitation, ainsi que des plans de la future résidence.  

EN COMPLÉMENT :

   Trois questions à Kevin ALLENO, conseiller délégué à la rénovation urbaine, Le Télégramme, 12 juin 2020

Actus de la section / Cliquez :

Vous pouvez partager cette publication :
Publié dans Actualité des territoires, Morbihan, Parti Socialiste et avec comme mots clés , , , , , .