Européennes : la liste Ouest menée par Isabelle Thomas

[dropcap]Une autre Europe[/dropcap] est possible. C’est le message que martèleront Isabelle Thomas et ses huit colistiers, pour faire entendre aux citoyens du Grand Ouest que le 25 mai prochain, ils auront l’opportunité inédite de peser véritablement sur la politique économique de l’Union Européenne. En effet, en votant pour leurs représentants au Parlement Européen, les électeurs cette fois-ci désigneront indirectement le président de la commission européenne. Martin Schulz, actuel président du parlement européen, prendrait ainsi la tête de la commission, si le Parti Socialiste Européen se retrouve majoritaire.

Martin Schultz

L’Europe est née pour construire la paix entre les nations. Et de ce point de vue, la réussite est totale : jamais ce continent n‘avait connu de paix aussi longue. Certes, mais est-ce suffisant quand aujourd’hui, après quinze années au pouvoir, on observe que les tenants de la politique néolibérale sont parvenus à dresser les citoyens européens les uns contre les autres, en exacerbant les concurrences fiscales et sociales entre pays européens ? La lanesterienne Annaïg Le Moël-Raflik, candidate aux élections, rappelle ainsi comment les salariés des abattoirs bretons ont subi de plein fouet les conséquences de ces dérives libérales.

Afin d’orienter l’Europe vers plus de solidarité et de justice, afin de construire un projet européen qui harmonise les politiques fiscales et sociales, qui protège notre environnement et notre politique agricole, le Parti Socialiste entend mener une campagne de proximité. Pour les militants socialistes engagés dans cette bataille, c’est donc un marathon qui s’engage. D’ici le 25 mai, il faudra continuer à frapper à bien des portes pour rappeler que l’Europe, c’est l’avenir de la France.

 

 

 

Vous pouvez partager via :
error20
Publié dans Archives et avec comme mots clés , , , , , .