Maxime Picard, premier secrétaire fédéral du PS Morbihan

 

Maxime Picard a été élu premier secrétaire fédéral par les militants, le 11 juin 2015, pour succéder à Pierre Pouliquen. Seul candidat déclaré, il a recueilli 82,54% des voix des votants.

Le premier secrétaire fédéral est le responsable départemental de la Fédération. Il est élu au scrutin majoritaire à deux tours par les militants, après la tenue du congrès national. Le premier secrétaire fédéral est l’animateur politique de la fédération et son porte-parole. Il assure la liaison avec le secrétariat national aux fédérations. Il préside les réunions du Secrétariat fédéral, du Conseil fédéral, devant lequel il rend compte de ses activités. Le premier Secrétaire fédéral est membre de droit du Conseil national.

Le premier édito de Maxime Picard : Pour être utiles

Le Parti Socialiste n’est pas un parti ordinaire. Contrairement à d’autres, il n’usurpe pas une belle idée, la République, pour exclure et pour se purger des fautes du passé. Contrairement à d’autres, il ne rassemble pas un clan et ses fidèles autour d’une dynastie haineuse. Contrairement à d’autres, il n’est pas plus une confédération de notables, de nostalgiques, ou d’adversaires communs d’un ennemi désigné.

Non, le Parti Socialiste est ancré dans une philosophie politique forte, autour de valeurs universelles fondatrices pour notre démocratie et notre République. Notre Parti est un outil majeur de transformation de la société.

C’est pourquoi je mesure, à ma place, la responsabilité que vous m’avez confié le 11 juin dernier et je vous en remercie. Nous allons donc nous mettre ou travail pour préparer les deux échéances majeures de la fin de l’année.

Tout d’abord, la conférence climat de Paris en décembre prochain. Les socialistes ont longtemps été en difficulté face aux enjeux environnementaux. Ce temps là est désormais révolu et nous sommes aujourd’hui à la pointe de ce combat, et notamment parce que nous avons su associer l’enjeu planétaire avec le développement économique. Les circuits courts, l’économie circulaire, l’agroécologie, la glaz-économie… Tous ces concepts, nous les avons rendu réels au travers de nos politiques, nationales ou locales. C’est cela le sens de l’engagement au Parti Socialiste.

Nous en ferons la démonstration, et c’est le second enjeu de cette fin d’année 2015, au cours de la prochaine campagne régionale. Oui, notre projet sera novateur car il mettra en cohérence le développement de notre région et la préservation de notre cadre de vie, de notre patrimoine naturel. Alors, poursuivons ce travail afin de faire de notre région un modèle en matière de développement local responsable.

 

Vous pouvez partager via :
20
Publié dans Actualités, Fédération du Morbihan, Morbihan, Parti Socialiste et avec comme mots clés , , , , , .