Projet de loi OGM : soutien à la manifestation régionale du 8 avril à Vannes

OGMLe Parti socialiste du Morbihan dénonce le projet de loi sur les OGM présenté par François Goulard – ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche. Un rassemblement régional est prévu le 8 avril à partir de 12h00 sur le port de Vannes (La Rabine), suivi d’une manifestation à 14h30.

 

La Fédération du Parti socialiste du Morbihan considère que les plantes génétiquement modifiées ne pourraient être acceptés par notre société que si elles présentaient des avantages certains et si leur éventuelle mise sur le marché était dénuée de toute arrière-pensée commerciale prédatrice, notamment en matière de brevetabilité du vivant. Or, ces deux conditions ne sont absolument pas réunies pour le moment.

 

Les plantes OGM actuellement mises en culture ne présentent pas d’avantages décisifs sur le plan économique comme sur le plan de la santé, de l’environnement, ou des problèmes liés à la faim dans le monde. Au contraire, elles constituent pour le moment un cheval de Troie pour la conception américaine des brevets qui pourrait nous conduire vers une appropriation du vivant par de grandes firmes privées multinationales.

 

Les socialistes morbihannais s’y opposent fermement. Ils rappellent que la biodiversité est un patrimoine commun, que les pays du sud ont notamment le droit de choisir et de maîtriser leur modèle de développement sans qu’il leur soit imposé, dans le respect de leur environnement, et que les agriculteurs du monde disposent de ce même droit.

 

C’est d’autant plus inacceptable que cette utilisation à des fins uniquement mercantiles de plantes génétiquement modifiées se fait alors que peu de recherches sont menées, de façon objective et désintéressée, sur les effets pour la santé et l’environnement. Cette absence d’évaluation – tout en ignorant le principe de précaution – installe le soupçon sur l’ensemble des travaux de génie génétique et leurs possibles applications ultérieures dans ces domaines.

 

Les socialistes morbihannais réaffirment donc leur soutien à un effort de recherche soutenu dans ces domaines. Il considère que le maintien d’une recherche de haut niveau est essentiel pour préserver notre capacité d’innovation, d’expertise et notre autonomie de décision. Il faut développer – en particulier – l’indispensable recherche médicale à long terme sur les effets des OGM, en particulier en toxicologie.

 

Dans ces conditions, la Fédération du Parti socialiste du Morbihan affirme sa position :

 

– contre le brevetage du vivant et le pillage par les multinationales des ressources génétiques qui constituent le patrimoine commun de l’Humanité ;

– contre les cultures d’OGM en plein champ ;

– pour le développement d’une recherche d’excellence conduite dans la transparence, selon de stricts protocoles d’application et d’évaluation, par des organismes publics correctement financés.

 

En cohérence avec l’action de la Région Bretagne, cette position sera défendue par les parlementaires socialistes morbihannais lors de l’examen du projet de loi sur les OGM qui, plutôt qu’une transposition de la directive européenne attendue depuis longtemps, est un projet d’autorisation des OGM, exonérant de toute responsabilité les firmes productrices d’OGM.

 

Dans ce contexte, la Fédération du Parti socialiste du Morbihan appelle à soutenir la manifestation régionale organisée à Vannes, le samedi 8 avril prochain, contre le projet de loi OGM proposé par François Goulard – Ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche.

Vous pouvez partager via :
20
Posted in Communiqués de presse.