Quand l’envie et la motivation renaissent !

Lors de cette campagne aux élections Européennes, commencée timidement, notre liste menée avec des partenaires (Nouvelle Donne, PRG, Place Publique) et en tête de liste, Raphaël Glucksmann, nous avons pu constater la montée en charge de cette envie de travailler ensemble pour être en phase avec les citoyens et le monde tel qu'il est et qui ne veut plus de « l’entre soi », ainsi que par cette nouveauté pour nous, militants du Parti Socialiste, de ne pas faire une liste uniquement PS.

Nous-mêmes militants, majoritairement, nous avons voulu ce changement. Nous avons eu dans le Morbihan, une candidate Place Publique (Aziliz GOUEZ) de grande qualité qui nous a permis, aux militants qui étions sur le terrain, de retrouver le goût de l’échange avec les citoyens, les corps intermédiaires, les entreprises, les agriculteurs etc…, de retrouver l’envie de militer, de retrouver l’espoir de ne pas être aussi « morts » que ce qui était prédit.

Cette mobilisation a même donné envie à des anciens encartés de réadhérer au PS.

Pour l’avoir vécu en direct, dans ces moments-là, on se dit que nous faisons bien de « résister », de « tenir », de garder « notre foi en nos valeurs » car même si la remontée est difficile, notre parti, nos valeurs de « gauche », « humanistes » et « écologiques » restent intactes. C’est cela qui fait ce que nous sommes tous, des militants, chacun à sa manière.

C’est l’esprit collectif que nous devons montrer aux citoyens, aux autres partis politiques, car nous reviendront en phase avec la société : ce que n’ont pas sû faire dernièrement certains partis qui se sont écroulés après cette élection européenne.

Nous ne pouvons laisser mourir ce que nous sommes profondément pour rester des remparts à ces extrêmes qui montent. Nous avons lors de cette dernière élection été reçus très favorablement dans bien des endroits, et sur les marchés notamment. Cela ne nous était pas arrivé depuis longtemps.

 Alors cher(e)s camarades ne nous trompons pas et continuons sur cette belle lancée qui nous a redonné le « goût » de militer. Redonnons du sens à notre collectif par « l’envie d’avoir envie », car tout commence par cette envie de défendre « nos valeurs » dans cette société mouvante et déroutante.

Comptant sur vous tous pour construire ces changements sociétaux tous ensembles, même si cela bouscule parfois nos idées, nous nous devons d’avancer tous ensembles pour que le PS vive, renaisse avec force !  

EN COMPLÉMENT :

 

+ Articles associés
+ Articles associés

Journal de la fédération du Parti Socialiste