SBFM : mobilisons-nous pour l’avenir de l’entreprise et de ses salariés

Suite à l’annonce de la suppression de 237 postes à la SBFM de Caudan, le Parti socialiste du Morbihan dénonce la méthode du groupe Zen qui, sous la pression, ne respecte pas la procédure judiciaire et l’échéance qui avait été fixée au 10 mars lors de l’audience de janvier du Tribunal de commerce de Lyon.

Nouveau rassemblement de soutien aux salariés de la SBFM :
Samedi 7 Février – 10h15
Devant la SBFM à Caudan

Le Parti socialiste sera particulièrement vigilant sur l‘utilisation des fonds publics. Il serait parfaitement inacceptable que le Fonds stratégique d’investissement de l’Etat soit utilisé pour financer le futur plan social de l’entreprise alors qu’il est destiné aux investissements dédiés à l’entreprise (rénovation de l’outil industriel et Recherche et Développement).

 

Par conséquent, nous demandons que le plan de relance automobile prenne en compte la situation de la sous-traitance et comporte la création d’un pôle public d’investissement industriel, géré en région pour agir au plus près des entreprises et des salariés et permettre la mise en place d’une véritable solidarité industrielle pour les sous-traitants et les territoires.

 

Dans ce contexte, nous rappelons notre engagement aux côtés des salariés de la SBFM et plus globalement notre implication dans la bataille pour la sauvegarde de l’emploi dans le Morbihan. Nous soulignons enfin le travail mené par les collectivités sur ce dossier, au premier rang desquelles la Région Bretagne et la Communauté d’agglomération Cap L’Orient.

 

 

+ Articles associés
Posted in Communiqués de presse.