Réponse de Jean-Yves LE DRIAN à notre courrier d’interpellation sur la situation de monsieur Salah HAMOURI

La fédération du Parti Socialiste du Morbihan a écrit au ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères, Jean-Yves LE DRIAN, afin de vous lui part de notre inquiétude quant à la situation de l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri. En effet, plusieurs associations nous ont alerté sur son arrestation et son placement en détention administrative.

Lire la suite

La vertu, le bruit et la fureur…

Nous vivons un « moment Mélenchon » comme le disent les médias. Faut-il en être surpris ? Jean-Luc Mélenchon n’est pas là par un concours de circonstances. Il est temps de considérer avec sérieux ce qu’il propose et ce qu’il représente.

Lire la suite

Agents d’influence

Le choix des partenaires privilégiés dans le domaine des relations internationales dit souvent la vérité de ce que sont les projets politiques. Marine Le Pen vient de le démontrer clairement par sa visite à Moscou pour rencontrer Vladimir Poutine. Le nationalisme est un objectif partagé, l’autoritarisme plus qu’une tentation et, évidemment, le désir que l’Union européenne éclate est commun.

ÉDITO d’Alain BERGOUNIOUX, Regards sur les droites

Lire la suite

DECRYPTAGE / L’adoption de la loi sur le devoir de vigilance des entreprises donneuses d’ordre

Un nouveau devoir pour des multinationales responsablesEn adoptant aujourd’hui la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordres, les parlementaires de la majorité ouvrent la voie à l’économie responsable du XXIème siècle.L’effondrement du Rana Plaza aura été un électrochoc pour tous : il n’est plus acceptable, aujourd’hui, que des […]

Lire la suite

Déclaration du président de la République à la suite du référendum britannique

« (…) Le vote des Britanniques met gravement l’Europe à l’épreuve. Elle doit montrer dans ces circonstances sa solidité et sa force, en apportant les réponses nécessaires pour maîtriser les risques économiques et financiers du départ du Royaume-Uni. Des mesures sont d’ores et déjà prises et j’ai confiance dans leur efficacité.

Mais la décision britannique exige aussi de prendre lucidement conscience des insuffisances du fonctionnement de l’Europe et de la perte de confiance des peuples dans le projet qu’elle porte.

Le danger est immense face aux extrémismes et aux populismes. Il faut toujours moins de temps pour défaire que pour faire, pour détruire que pour construire. La France, pays fondateur de l’Europe, ne l’acceptera pas. (…) »

+ En complément : l’expression de Jean-Christophe Cambadélis

Lire la suite