Retraites : Une réforme qui suscite des inquiétudes

Le projet de réforme des retraites dont la concertation a démarré il y a six mois sous l’égide de Jean Paul Delevoye, désigné Haut-commissaire par le président de la République, inquiète nos concitoyens. Il nous appartient en tant que socialistes de rester vigilants sur le principe de solidarité, notamment envers ceux qui ont connu des accidents de la vie. 

Lire la suite

La Rochelle : Discours d’Olivier Faure lors du séminaire de la FNESR

Avec la nouvelle direction nous avons un mandat pour trois ans, et notre programme d’action a été adopté par le Conseil national il y a 3 mois. Nous avons à l’issue de ces trois ans, trois objectifs clairs : retrouver une crédibilité collective, reconstruire un projet d’alternative pour le pays, redevenir le principal parti de gauche à l’issue du cycle électoral des élections territoriales. Avec cette équipe, avec vous, je suis sur ce chemin, notre chemin. Mon agenda ne sera ni celui des médias ni celui des grognons, ce sera l’agenda fixé par les militants du Parti Socialiste.

Lire la suite

SUR LE PROJET BRETAGNE À TRÈS HAUT DÉBIT : Loïg Chesnais-Girard réagit aux propos de M. Sallier Dupin (LR) et du Vice-président de la Région des Hauts-de-France.

À noter : Article réactualisé le 23 février 2018.
« La Bretagne est-elle en retard ? Non, et il faut arrêter de mélanger la question du déploiement de la fibre avec la question de l’accès à internet : aujourd’hui, 79% des Bretons ont une connexion de plus de 8 Mb/s, ce qui leur permet d’accéder à Internet, le téléphone et la télévision, via des offres triple play (…)
Les difficultés du déploiement ont été parfaitement ciblées et ont fait l’objet de décisions que Monsieur Sallier Dupin (Les Républicains – LR) connaît bien. »
Lire la suite

Budget : la lettre de députés PS aux députés LREM

… Au total, les baisses d’impôts pour les plus riches seront financées par la solidarité nationale et la hausse du pouvoir d’achat des salariés sera acquittée par les retraités. Nous savons que pour nombre d’entre vous, le déséquilibre de ce budget est une surprise qui entre en contradiction flagrante avec vos engagements passés. Nombre d’entre vous, qui avez combattu avec vigueur le « bouclier fiscal » de Nicolas Sarkozy, ne pouvez assumer d’être les auteurs d’une véritable « armure fiscale ». (…)

Lire la suite