Le rapport Stora – le difficile travail de mémoire

L’historien Benjamin Stora a été chargé en juillet 2020 par le Président de la République de « dresser un état des lieux juste et précis » sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie. Ce rapport a été rendu le 20 janvier 2021. Il dresse dans ce rapport 22 recommandations pour continuer le travail sur « un passé qui ne passe pas ».

Lire la suite

Plus que jamais, l’axe franco-allemand

Nous avons tellement été habitués depuis une soixantaine d’années à entendre parler de l’axe franco-allemand, que nous n’y prêtons plus guère attention. Et cependant, il s’agit d’une très grande nouveauté, à l’échelle historique, qui n’a sans doute pas encore porté tous ces fruits.

 

Lire la suite

Aux eurosceptiques grincheux

Ces derniers mois, l’Union européenne (UE) a connu trois événements majeurs ; un plan de relance de 750 milliards d’euros, l’accord sur le Brexit et l’achat de centaines de millions de doses de vaccin anti-COVID. Ces trois dossiers relèvent en droit communautaire de la souveraineté des États membres, chacun possédant donc un droit de veto, seule l’unanimité permettant alors leur conclusion.

Lire la suite

La Chine, puissance révisionniste

Finie la politique du « profil bas ». La Chine entend s’affirmer comme la première puissance mondiale et façonner un ordre international conforme à ses valeurs. Tout sauf rassurant lorsque l’on voit ce qu’elle a fait à Hong-Kong, au mépris de ses engagements internationaux.

Lire la suite

La démocratie au défi du temps long

Si la démocratie ne s’adapte pas à un rythme plus lent, plus long, de l’action et du débat publics, elle sera en incapacité de répondre au défi environnemental mais aussi à d’autres, comme celui soulevé par des régimes autoritaires comme la Chine ou par le vivre-ensemble.

Lire la suite

Jean-Yves Camus : « Le RN exprime une forme de nationalisme ethniciste »

En mai 2019, un sondage montrait que 56 % des sondés pensent que le RN doit désormais « être considéré comme un parti comme les autres » (contre 42 % en 2010). Il existe donc une normalisation. Soutenir des candidats non encartés peut répondre à deux logiques : s’ouvrir sur la société civile ou s’ouvrir à des alliances avec des candidats de droite n’appartenant pas au RN.

Lire la suite

Le RN : Une supercherie républicaine

Le propre de l’extrême-droite a toujours été de se nourrir des renoncements des autres. C’est ce que fait le Rassemblement national en surfant sur les insuffisances éthiques et républicaines de ses adversaires. Le tout en réussissant à cacher ses propres turpitudes. « Parti le plus poursuivi de France » Dans une démocratie étourdie, où les partis de […]

Lire la suite