LORIENT AGGLO / HENNEBONT : HALLE DE SPECTACLES ÉQUESTRES

Intervention sur la délibération n°37 relative à la

RÉALISATION D'UNE HALLE DE SPECTACLES ÉQUESTRES

sur le site du Haras d’HENNEBONT 

 

Annaïg Le Moël Raflik - Conseillère communautaire du groupe Lorient Agglomération Coopérations Terre et Mer et adjointe à la vie culturelle de LanesterMonsieur le président, mesdames et messieurs les élus communautaires, 

Cette délibération nous invite à revoir un projet d’investissement lancé sous le précédent mandat dès 2017. Après quelques turpitudes, vous avez soumis à la commission attractivité ce nouveau projet d’une salle de 700 places assises permettant l’accueil de spectacles équestres. 

Depuis plusieurs mois, du fait du contexte sanitaire inédit et des mesures veillant à limiter la propagation de la Covid 19, la vie culturelle est quasiment à l’arrêt. Permettez-moi de saluer les artistes locaux du spectacle vivant, les intermittents du spectacle, qui comme les commerces de proximité ou certains indépendants connaissent de réelles difficultés. 

Combien de troupes survivront aux vagues successives de confinement, nul ne sait le mesurer pour encore… mais j’espère que cette nouvelle halle trouvera son public et surtout ses artistes. 

Après débat, notre groupe votera majoritairement pour cet investissement confortant la vocation équestre à la ville d’Hennebont et son haras. Peut-être la ville aurait pu prendre part à cet investissement ?  Je note d’ailleurs que les opposants d’hier à ce projet de halle équestre sont aujourd’hui dans la majorité du conseil communautaire. 

Certaines de mes interrogations posées en commission n’ont pas obtenu de réponses concernant notamment le futur fonctionnement de ce nouvel équipement communautaire. A-t-on travaillé en anticipation sur un budget de fonctionnement précis, sur le nombre d’emplois qui seront nécessaires pour faire vivre ce lieu croisant la vocation touristique du site, à la pratique équestre sportive de haut niveau et aux spectacles équestres ? Quel sera le futur projet artistique et culturel de ce lieu à vocation circassienne ? Quelle articulation avec la SELLOR ? 

D’ailleurs M. le Président, vous l’avez souligné lors de la présentation des grands axes du rapport de la Chambre régionale des comptes, il ne faut pas sous évaluer les budgets de fonctionnement. 

Cette halle sera « reconnue au niveau national » mais par Qui ? 

À quels publics s’adressera-t-elle toute l’année, en dehors de la saison touristique ? Comment s’articulera-t-elle avec le futur projet de territoire ? Bon nombre de spectateurs d’aujourd’hui s’interrogent cependant sur le bien-être animal ou l’impact environnemental d’une représentation. Notre groupe partage le souci de la préservation des races de chevaux de trait. 

Serons-nous soutenus par d’autres partenaires que la Région et le Département ? Nous pourrions nous attendre à ce que vous sollicitiez peut être la DRAC ainsi que les Ville d’Hennebont et d’Inzinzac Lochrist en lien avec leur propre programmation culturelle au TRIO ? 

Peut-être envisagez-vous, vous ou le vice-président en charge du tourisme, des musées, d’opter pour la prise de compétence Culture au cours du mandat ? Autant de questions que la nouvelle élue communautaire, se pose depuis cette commission. 

Merci de votre attention. 

Par Annaïg LE MOËL RAFLIK
Conseillère communautaire du groupe Lorient Agglomération Coopérations Terre et Mer 
Adjointe à la vie culturelle de Lanester. 
Vous pouvez partager cette publication :
+ Articles associés

Trésorière

Publié dans Actualité des territoires, Fédération du Morbihan, Morbihan et avec comme mots clés , , , , , .