Communiqué de presse – 19 novembre 2020


Loi « Sécurité globale » :
un texte liberticide !

 

La section socialiste de Lanester exprime sa vive inquiétude à l’égard de la proposition de loi « Sécurité globale ». L’article 24 veut ainsi pénaliser la diffusion d’images malveillantes de policiers, notamment lors de manifestations. Sur le plan des principes, cela constitue une atteinte au principe de liberté d’information. Sur le plan juridique, son application questionne de nombreux praticiens du droit qui estiment que la police pourra en faire une interprétation extensive voire abusive. Plus inquiétant encore, le Ministre de l’Intérieur, après une manifestation au cours de laquelle des journalistes ont été pris pour cible par la police, et deux d’entre eux arrêtés, a expliqué que les journalistes devaient  désormais «  se rapprocher des autorités » préfectorales avant de couvrir une manifestation. Gérald Darmanin transforme ainsi un droit, la liberté de la presse, en une concession du pouvoir. Cette vision, erronée sur le plan juridique, n’est pas acceptable dans un Etat de droit ! Et ce d’autant plus que le régime juridique de la loi de 1881 sur la liberté de la presse prévoie déjà des protections contre les abus potentiels.

Cette loi est si inquiétante qu’un certain nombre d’associations de défenses des droits de l’homme, ainsi que le comité des droits de l’homme de l’ONU, ont manifesté à la France leur inquiétude. L’avocat Jean-Pierre Mignard, responsable du volet justice du programme d’Emmanuel Macron, a déclaré également qu’il n’avait pas voté pour cela. Emmanuel Macron se présentait comme le nouveau Mendès-France. Il n’est finalement que le clone de Nicolas Sarkozy.

Lorsque l’on bride la liberté des journalistes, c’est la liberté de tous que l’on restreint. On ne peut pas d’un côté célébrer la liberté d’expression en évoquant Charlie Hebdo et Samuel Paty et en même temps réduire la liberté de la presse.

Manifestation du 22 novembre - Lorient


21 novembre 2020 / " Sécurité Globale " : 1 500 personnes à Lorient « contre une loi liberticide »


3 000 manifestants à Lorient le 28 novembre - Photo Le Télégramme


Publié dans Actualité des territoires, Actualités, Communiqués de presse, Morbihan, Parti Socialiste et avec comme mots clés , , , , , , .